About us

  

À propos de Dianova au Canada

Dianova veut inscrire son action dans une dynamique de l’excellence. Sa charte est le reflet de cet engagement.

La mission : Dianova a pour mission de mettre en œuvre des actions et des programmes visant à contribuer à l'autonomie des personnes et au progrès social.

La vision : Notre société doit relever de nombreux défis sociaux comme la pauvreté, le manque d'éducation, la violence ou les dépendances.

Dianova fonde son action sur la conviction que chacun peut trouver en lui-même, avec l'aide adéquate, les ressources nécessaires à un développement personnel et à une intégration sociale réussis.

Les moyens : Toutes les actions de Dianova sont entreprises dans le but d’accomplir sa mission. Dianova réalise des programmes spécifiques pour s’adapter aux besoins des personnes qu’elle a pour mission d’aider. Cette adaptation des programmes de Dianova est régulièrement évaluée.

L’environnement : Dianova entend faire partie intégrante du réseau des organismes communautaires. Les pratiques de ce dernier lui permettent d’évaluer ses propres actions. Elle collabore avec toute personne ou tout organisme qui partage sa mission.

Le comportement : Tout bénéficiaire est libre d’accepter ou de refuser les services de Dianova. De même, Dianova est libre d’orienter un bénéficiaire vers d’autres services. Les collaborateurs de Dianova doivent tous répondre à des règles qui ont pour dénominateur commun le respect de la personne. Ces règles sont précisées dans le code d’éthique et la charte des droits et responsabilités des bénéficiaires.

La transparence : Dianova a inscrit dans ses statuts, valeurs et autres textes fondamentaux le principe de transparence pour mieux refléter la réalité de son fonctionnement interne et illustrer son objectif d’excellence. Dans cet esprit, les états financiers de l’organisme sont soumis à un contrôle externe

 

Dianova Canada est membre de Dianova International*,

De l’AQCID (Association Québécoise des Centres d’intervention en Dépendances),

Du Réseau d’Aide aux Personnes Seules et Itinérantes de Montréal (RAPSIM),

Du CLDEM (Centre Local de Développement des Moulins),

De la FOHM et de la FOH3L (Fédérations d’OSBL d’Habitation - Montréal et Lanaudière),

De la TRESL (Table Régionale de l'Économie Sociale de Lanaudière),

De l’AIDQ (Association des Intervenants en Dépendances du Québec),

De la TOMS (Table des Organismes Montréalais de lutte contre le SIDA)

Et du RIOCM (Regroupement Intersectoriel des Organisme Communautaires de Montréal).

 

* ONG disposant du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies